Aquent Aquent

Le blog d'Aquent

9 choses que la recherche d'emploi et la "rencontre" ont en commun

9 choses que la recherche d'emploi et la
9 choses que la recherche d'emploi et la "rencontre" ont en commun

Quand vous êtes bien installé dans votre carrière et au sein de votre organisation, vous avez tendance à regarder le marché du travail comme une personne mariée voit le jeu de la séduction : plutôt brutal et arbitraire, avec la vague promesse d’une excitation forte, si vous avez vraiment de la chance. En tant que nouvellement divorcé (sur le plan professionnel), je découvre que les similitudes ne s’arrêtent pas là.

 1. Regardez-vous dans un miroir avant d’aller à votre « rendez-vous »

Vous savez à quoi vous ressemblez, professionnellement. Ou plutôt, vous vous souvenez à quoi vous ressembliez. Beaucoup de choses peuvent avoir changé depuis votre dernière vérification. Pas seulement pour vous, mais aussi le contexte dans lequel vous existez professionnellement. Googlez-vous. Passez en revue les images, les vidéos et les nouveaux liens. Voilà comment les gens vous perçoivent, et la perception, c’est la réalité. Soignez et polissez tout ce sur quoi vous avez le contrôle.

 2. Il y a des gens démodés comme ça

Comme tout le monde le dit, « le CV est mort ». Ce sont probablement les mêmes personnes qui ont donné les derniers sacrements à la télévision. C’est vrai, votre présence en ligne constitue maintenant la totalité de votre curriculum vitae. Même vos caractéristiques « personnelles » sont comprises. Cela ne veut pas dire que vous pourrez vous en sortir sans un CV au format standard Word ou PDF. Quoi qu’il en soit, tout le monde veut un CV « juste histoire de l’avoir dans le système ».

 3. Aidez les amis dès le début. Et à la fin.

J’ai la chance d'avoir travaillé avec beaucoup de gens très talentueux, bien connectés et j’ai appris à ne pas hésiter à demander (ou offrir) de l’aide. Lorsque j’ai décidé de changer de poste, j’ai dit à mes amis ce que je cherchais et pourquoi. Je n'ai pas posté de statut, j'ai utilisé la méthode classique du message personnel : des messages personnalisés, directs, one-to-one, avec un call-to-action clair. Les idées et mises en relations les plus intéressantes viendront des gens de votre réseau et, si vous parvenez à conclure parfaitement, ils sauront vous recommander de façon à la fois pertinente et authentique.

4. Les marieurs digitaux sont à la fois utiles et épouvantables

Bien que LinkedIn cherche à élargir ses usages, le recrutement demeure sa raison d'être. Mon expérience a été variable à bien des égards. J'ai été approché par des recruteurs internes et des cabinets de recrutement qui me proposaient des postes intéressants dans des organisations solides. J'ai aussi été assailli par des consultants en recrutement peu scrupuleux qui aspirent des candidats et les spamment à coups de listings d'emplois aléatoires. A éviter. Si telle est votre approche, faite votre propre spamming.

5. Recherchez votre amour de lycée

Nous avons tous au moins une flamme qui refuse de mourir. Il en va de même pour les organisations, sauf qu’en matière de recrutement, on les appelle « des candidats internes ». J'ai récemment vu un ami se lancer dans un processus de recrutement de trois mois qui a demandé 16 réunions programmées sur 3 continents, pour finalement découvrir que l'organisation avait déjà son propre candidat depuis tout ce temps. Ils voulaient tout simplement « être sûrs ». Beaucoup de grandes organisations exigent des cabinets de recrutement qu’ils présentent une liste aux RH pour évaluation, même si le manager sait déjà qui il veut. Si vous vous retrouvez dans cette situation, n’ignorez pas complètement l’opportunité, mais tenez-vous prêt pour une course de fond.

6. Entourez-vous d’un ailier. Ou trois.

C’est brutal. C’est arbitraire. C’est peut-être même pire qu’un « rendez-vous ». Préservez votre santé mentale et assurez-vous d’avoir quelqu'un à qui parler, quelqu'un qui peut vous assurer que, malgré toutes les preuves contraire, vous n'êtes pas le dénominateur commun dans toutes vos tentatives infructueuses pour décrocher un nouveau poste. Sauf, bien sûr, si vous êtes vraiment le dénominateur commun. Dans ce cas, votre ailier doit être en mesure de vous le dire. Donc, je vous recommande soit un grand ami, ou un observateur neutre, professionnel et de confiance, comme un mentor ou un ancien manager. De préférence les deux.

7. Rêvez un peu

N’ayez pas peur d'envoyer un message d'amour à votre héros professionnel, ou à une organisation pour laquelle vous avez le béguin. Voyez si vous ne pouvez pas frapper plus haut que ce que vous pensez être de votre catégorie. Même si vous ne vous concluez pas cette fois-ci, préparez « la longue romance » pour le prochain poste que vous convoitez.

8. De nombreux mariages sont des connexions qui n’ont pas encore pris fin

La sécurité de l'emploi est une chose merveilleuse et certaines situations financières comptent sur elle, mais c’est aussi quelque chose qui tient du mythe. Suivant (ou même en dépit) les lois, les règles ou le libellé de votre contrat, vous pouvez trouver une carrière à long terme dans votre boîte aux lettres avant la fin de l'après-midi. Songez aux opportunités du consulting et du freelance pour « essayer avant d'acheter ». Vous pourriez même découvrir que cela vous convient. Ensuite, vous aurez le plaisir de vous embaucher.

9. Sachez quel est votre type. Ou multipliez les rencontres

Si vous aimez absolument le travail que vous aviez, alors cherchez-en un autre comme celui-là. Mais il se peut que vous l’aimiez seulement parce que vous le pensiez. Peut-être que c’est lui qui est tombé amoureux de vous. De toute façon, si la lune de miel est terminée, saisissez l'occasion de partir à l’aventure et de multiplier les expériences. J’ai pris ma pause professionnelle actuelle comme une autorisation explicite de « voir d'autres personnes » et j’ai pris le temps d’examiner le secteur dans son ensemble. Je commence à voir que les opportunités intéressantes ne sont pas là où elles ont toujours été. Ce n’est pas facile et ça coule rarement de source. Jamais vous ne vous sentirez plus challengé professionnellement que lorsque vous avez quitté un poste et que vous êtes à la recherche du prochain. Surtout si, comme moi, ça dure depuis un moment. En revanche, les gens les plus talentueux que je connaisse donnent le meilleur d’eux-mêmes quand ils sont sous pression. C’est un signe pour moi.

comments powered by Disqus
Rocket Fuel