Aquent Aquent

10 compétences pour réussir dans le marketing digital !

10 compétences pour réussir dans le marketing digital !

Pour être un marketeur digital, il faut comprendre les nuances des nouveaux paradigmes du web et comment ils interagissent. C’est-à-dire connaître la façon dont chacun des canaux sociaux et digitaux fonctionnent et interagissent les uns avec les autres et les synergies qui en découlent.

Cela pose quelques questions : en quoi mes posts Facebook devrait être différents de mes tactiques sur Twitter ou Instagram ? Quelle priorité dois-je accorder aux e-mailings ? Comment mon marketing de contenu aide à construire mon SEO ?

Quelles sont les compétences dont un professionnel du marketing digital a besoin pour réussir ?

Analyse des data


Le terme « big data » est ballotté comme des confettis et des verres de vodka dans un mariage russe.

Il ne s’agit pas du big data, mais de ce que vous FAITES avec les data. Tel est le travail de l'analyste. Le data scientist est en train d’envahir la sphère du marketing car il a accès à tous les outils et plates-formes technologiques.

De nombreux professionnels du marketing digital en ont la chair de poule. Cela exige une nouvelle espèce de collaborateurs, une « personne des chiffres » (le data analyst). La disruption digitale est arrivée si vite que cette espèce est rare et difficile à trouver. Mais c'est ce que le nouveau paradigme du marketing exige.

L’époque où le marketing était laissé aux « fous du marketing » de Wall Street est révolue. Le marketeur créatif a besoin d'un nouveau partenaire.

Le paid social media

Ce que les médias sociaux promettaient quand ils ont commencé à être utilisés comme un outil marketing, c’était de l’audience globale gratuite. Puis Facebook a changé la donne. La ruée vers l’or du « like » Facebook était terminée. Désormais, il est temps de rémunérer le joueur de flûte qui a glané vos data et compte maintenant vous les revendre.

Pour mettre un peu les choses en perspective, il est prévu qu’avant fin 2016 on dépensera 25 milliards de dollars en publicité sociale, Facebook se réservant la plus grosse part du gâteau.

Malgré tout cynisme hâtif, la publicité sur Facebook peut être très efficace si elle est bien faite. Alors, quels sont les points-clés et les compétences nécessaires pour commencer à prendre tout cela en main ?

Comment utiliser l'outil d'analyse "Facebook Insights"
Apprendre à utiliser "Power Editor"
Que peut-on faire avec le public de "Lookalike"
Le ciblage granulaire des "publics personnalisés"
Qu'est-ce que les enchères oCPM et comment s’en servir
Comment expérimenter et tester les images créatives

Et ceci est seulement la partie émergée de l'iceberg...

L’e-mail marketing

L’e-mail était simple par le passé. Désormais, il est question de ciblage de niche et d'analyse des taux de rebond, de taux d'ouverture et de conversions. Sa puissance comme outil marketing est souvent sous-estimée.

Même les très grandes entreprises s’en sortent difficilement. Un récent rapport publié par le New York Times a révélé que, bien qu’ayant une base de données de plus de 6 millions d’emails, ils ne disposent même pas d’une plate-forme marketing propre. La mailing-list devait être extraite manuellement de leurs autres systèmes.

Le social est formidable pour la médiatisation des marques, mais vos prospects les plus fidèles et engagés, vos clients, et les fans tiennent à garder le contact par e-mail. Nombreuses sont les campagnes marketing – et leurs résultats – parmi les plus performantes à découler d’une relation travaillée et entretenue par e-mail.

Search engine marketing

Il y a ici deux données à l'équation.

Optimiser votre contenu, site web et blog pour le trafic organique (earned)
Payer au clic en utilisant Google AdWords.

Construire un référencement solide sur les moteurs de recherche prend du temps et il n'y a pas de solution miracle. Mais ne négligez pas de le faire, car cela constitue la majorité de votre trafic au fil du temps. Cela prendra des années de création de contenu et d'activité tactique constante.

Développer des compétences avec des outils et des plates-formes technologiques

Le métier de marketeur, par le passé, s’est souvent résumé à la gestion de l'agence de publicité. Il doit maintenant prendre en compte la technologie. Qu’en est-il de ces technologies ?

LES OUTILS GRATUITS

Il y a un vaste éventail d’outils gratuits. Certains d'entre eux comprennent :

Hootsuite
Tweetdeck
Canva
Tampon
Facebook Insights
Les analytics Twitter
Google Analytics

Nombre d'entre eux proposent des versions premium qui comprennent d'autres caractéristiques et fonctions.

LES PLATES-FORMES

Celles-ci rassemblent le marketing digital, l’e-mail marketing, et les plates-formes social media qui permettent de faire évoluer les actions marketing.

Les plates-formes de marketing digital

L’offre disponible est nombreuse.

L'une d’elles, Teradata's Marketing Operations, comprend le Planning & Spend Manager, le Workflow & Collaboration Manager, et le Marketing Asset Manager.

E-mail marketing et plates-formes automatisées

Il existe des centaines de plates-formes, mais en voici quelques-unes.

MailChimp
Aweber
iContact
Salesforce Marketing Cloud
Silverpop
Marketo

Le social media

Le social media actionne différents rouages. C’est un système complexe dont vous devez connaître les différents réseaux et les outils vous permettant d’en tirer parti.

La question que vous devez vous poser c’est « sur quels réseaux vais-je me concentrer » ? Vient ensuite l’ensemble des tactiques permettant d’atteindre les bons objectifs. Enfin, vous devez mettre au point la création et le contenu correspondant.

Le contenu

Le contenu est la fondation de tout marketing. Il vous faut des images, des billets de blog, des infographies, des ebooks gratuits… la liste est longue.

Lorsqu'il est bien fait, le contenu permet d’augmenter l'engagement, la performance du SEO, les prospects et les ventes.

Le marketing mobile

L'explosion du mobile et la croissance des smartphones ont pris de court de nombreux marketeurs. De nombreuses marques possèdent un site web inadapté au mobile (non responsive) et n’ont pas d’applications pour le rendre facile d’usage pour leurs clients. C’est là une compétence marketing qui doit être apprise – et vite !

Le marketing viral

Avoir du contenu qui circule rapidement est quelque chose auquel les « likes » de BuzzFeed, par exemple, ont donné une nouvelle dimension. Cela ne signifie pas que vous devez vous concentrer là-dessus, mais du point de vue de la notoriété, il vaut la peine d’avoir la vidéo, le blog, ou l'image susceptible de viraliser.

Regardez simplement comment font les publications de ce type et travaillez certaines de ces tactiques dans vos campagnes marketing.

Le marketing visuel

La plupart des marketeurs savent qu’on obtient un meilleur engagement et davantage de partages quand on utilise des visuels. On l’a bien compris sur Facebook et une série d'études montre qu’on obtient jusqu'à 100% d'engagement en plus via un post visuel plutôt qu’à l’issue d’un post texte. Mais ce n’est pas une tactique qui fonctionne seulement sur Facebook. L’usage de visuels sur Twitter est très efficace. Après un petit test sur mon flux Twitter, les résultats avec visuels se sont avérés probants.

Impressions : l’augmentation des « impressions » d'un tweet avec une image par rapport à un tweet sans est de 197%.
Engagement : l’augmentation de « l’engagement » d'un tweet avec une image par rapport à un tweet sans est de 581%
Taux d'engagement : augmentation du "taux d'engagement" d'un tweet avec image par rapport à un tweet sans est de 111%.

Le marketing visuel mérite qu’on sache s’en servir.

Les commentaires

comments powered by Disqus

Merci !

Un membre de notre équipe vous contactera rapidement.

Vous pouvez également nous appeler durant les horaires de bureau habituels au 01 40 29 81 10.

Entre temps, restez connecté via :

Oops !

Nous sommes désolés mais votre requête n’a pas pu aboutir. Merci de bien vouloir réessayer.

Merci de bien vouloir réessayer

Vous souhaitez recruter ou avoir des informations ?

Prénom - Nom
Informations de contact