Aquent Aquent

Démystifions la transformation digitale !

Démystifions la transformation digitale ! image
Démystifions la transformation digitale !

La révolution numérique entraîne une profonde évolution des métiers. De nouvelles compétences apparaissent, d'autres deviennent obsolètes. Comment s'adapter pour manager, recruter, former, motiver, donner du sens, fidéliser, collaborer ?

Ces sujets ont été traités lors de la conférence « #DisruptionRH : comment s’adapter », organisée par Aquent et Stratégies. Découvrez ci-dessous les échanges qui ont propulsés les #RH, le 09/05/2015, au 1er rang des tendances Twitter via le hastag #DisruptionRH.

#DisruptionRH, de quoi s’agit-il ?

Dans ce contexte, casser les silos est indispensable pour s’adapter et innover. De l’alliance des professionnels RH et des fonctions opérationnelles naissent des stratégies et des initiatives remarquables. Quels sont les témoignages des acteurs RH, du digital et de la communication, sur les actions concrètes mises en œuvre au sein de leur entreprise, qui permettront à leurs homologues de s’adapter à l’ère disruptive ?

Alexandra Gaudin, DRH de l’agence Australie, Delphine Asseraf, directrice du digital d’Allianz France et Jean-Pierre Cerles, directeur de la formation de TF1, ont partagé les bonnes pratiques de leurs entreprises en matière de « digitalisation de la fonction RH ».

Aquent s’implique !

Aquent organise avec Stratégies Emploi, tous les ans depuis 5 années, une conférence qui associe une thématique RH au domaine digital. En tant que spécialistes du recrutement pour les métiers du marketing, de la création et du digital, les équipes d'Aquent collaborent quotidiennement tant, avec les fonctions opérationnelles du marketing, de la création et du digital, qu’avec les fonctions RH. Aquent joue ainsi le rôle d’intermédiaire entre ces fonctions pour placer le bon talent, sur le bon projet, au bon moment et, dans la bonne équipe. Établir et animer un dialogue entre les différents coeurs de métiers de l’entreprise nous semble clef pour réussir une transformation digitale.

Le numérique, créateur de synergie entre les professionnels RH et les opérationnels...

(Gilles Wybo), journaliste pour Stratégies et animateur de la conférence, Gilles Wybo, a rappelé que 9 dirigeants sur 10 estiment que la révolution digitale enclenchera des changements majeurs et, que certains métiers disparaîtront (selon l’étude la révolution des métiers menée en avril 2014 par EY en partenariat avec LinkedIn).

Jean-Pierre Cerles a souligné le fait que l’ère digitale insuffle une nouvelle façon de fonctionner dans un environnement dont la culture est celle du partage, de la collaboration et de la vitesse. Ce qui change, c’est la capacité de chacun à s’exprimer un peu plus. La DRH devient alors, selon lui, organisatrice de moments de rencontre et de partage, pour faire en sorte de mieux travailler ensemble. Rassembleuse et facilitatrice, la DRH doit également faire preuve de discernement en matière d’utilisation du digital. La façon de gérer les RH doit être revue compte tenu du nouveau fonctionnement des organisations puisque ces dernières sont en situation d’adaptation permanente.

Pour Delphine Asseraf, directrice du digital d’Allianz France, le digital est un virage à prendre pour gagner en efficacité. Selon elle, il constitue également une opportunité de créer de nouveaux métiers au sein de l’entreprise. Une charte a été créée au sein d’Allianz afin de définir les caractéristiques de la culture digitale et d’aider les employés à s’(en) approprier les codes.

Au sein de l’agence Australie, pour Alexandra Gaudin, le chantier prioritaire a été de réfléchir collectivement aux valeurs communes ainsi qu’au rôle des managers face à ces nouveaux outils.

Pour tous, la #DisruptionRH est une affaire, non pas de génération, mais de posture !

Oublions le mouton à 5 pattes et trouvons le renard !

Nombreuses sont les agences et les entreprises qui sont à la recherche de profils experts apprenants. Avec perspicacité Gilles Wybo suggère le renard, pour son intelligence, sa curiosité et ses capacités à s’adapter avec agilité, comme symbole de ces profils. Dans ce contexte d’évolution rapide des métiers et des compétences, le métier de recruteur accomplit lui aussi sa révolution. Il implique à présent d’adopter une vision très dynamique du métier. Il s’agit d’être partie prenante des communautés professionnelles vivantes et non plus de gérer un vivier de candidats ! Les talents recherchés et convoités sont rusés et entraînés pour se cacher !

Qui infuse la culture digitale ?

Les professionnels des “Richesses Humaines”, pour reprendre l’expression d’Alexandra Gaudin, ont la carte évidente de la formation en mains pour faciliter l’accomplissement de la transformation digitale.

Pour ne pas créer un monde à deux vitesses, chez Allianz, une « Digital Academy », a été créée il y a 1 an indique Delphine Asseraf. L’objectif : dédramatiser les sujets du quotidien et vulgariser des sujets dont on entend parler tous les jours. Des vidéos de 2 minutes ont ainsi été mises à la disposition des salariés via un intranet, conçues avec la DRH, sur 5 thèmes. Hashtag, Snapchat, imprimante 3D, drones… sont autant de sujets traités par les 2 à 3 vidéos mises en lignes chaque mois. Après 12 mois, 40% des collaborateurs ont obtenu leur passeport digital délivré après un test et certains l’ont même affiché sur la porte de leur bureau ;)

Puisque les métiers évoluent considérablement, l’enjeu de TF1 est la vitesse de compréhension mais aussi d’adaptation. TF1 a souhaité donner aux collaborateurs la possibilité de comprendre comment et pourquoi les métiers se transforment. L’université de TF1, et la création de « master class » qui ont lieu tous les 3 mois, donnent à chacun la possibilité d’explorer de nouveaux territoires. Ainsi, « nous faisons monter sur scène des dirigeants et des professionnels de nos différents corps de métiers pour expliquer ce qu’il se passe autour de nous, chez nous et quelle est la stratégie concrète de TF1. Ce rendez-vous est devenu un rituel important pour le partage » précise Jean-Pierre Cerles. Selon lui, il faut être à l’écoute des besoins des salariés. L’auto-formation peut, par exemple, être encouragée par la confiance accordée aux salariés, en leur proposant des formats pédagogiques innovants.

Alexandra Gaudin a mis en place des SOOC (S pour Social en remplacement de M pour Massive) au sein de l’agence Australie, avec des modules de 10 minutes comprenant un forum d’échange avec des pairs. “Un animateur répond aux questions et fait vivre le sujet au delà du module, pour rendre chaque personne actrice de son parcours. Nous souhaitons concevoir des parcours certifiants et, dans cette optique, nous nous faisons accompagner par des organismes de formation.”

Cet événement a rassemblé des professionnels RH, DRH, spécialistes de la formation et du recrutement mais également des directeurs d’agence ainsi que des professionnels du marketing, de la communication et de la création. Le panel diversifié d’intervenants est le reflet de personnes directement concernées par la transformation digitale.

Recruter au tempo du digital, c’est avoir un temps d’avance : les cartes atouts d’Aquent

Aquent met actuellement à la disposition des entreprises 3 outils qui sont autant de cartes atouts pour anticiper l’évolution des métiers et les besoins de compétences de demain.

1.  L’étude menée par l'IAB France en partenariat avec Microsoft, La Poste et Aquent, propose une cartographie dynamique des métiers pour trouver des solutions aux profils pénuriques. Aquent effectue des présentations privées ou collectives au sein des entreprises dont les métiers et les compétences sont impactés par la transition digitale.

2. Les MOOCS Aquent Gymnasium développent une communauté d’experts apprenants. Chaque Mooc permet d’approfondir des compétences qui répondent à un besoin immédiat et pressant sur le marché : UX, Javascript, responsive design, SEO, HTML, etc. Depuis son lancement, en un an et demi, plus de 50 000 experts du digital se sont inscrits à Aquent Gymnasium.

3. Le guide des métiers du design interactif, décrypte 4 métiers du design interactif en France (UX designer, designer d’interfaces, designer d’interactions et designer de services), au travers d’interviews, de conseils d’experts, d’indicateurs chiffrés et d’exemples de projets.

Aquent vous conseille et vous accompagne dans l’accomplissement d’une transition digitale démystifiée et réussie.

Pour revivre la conférence, consultez le storify #DisruptionRH sur le blog d’Aquent France.

Retrouvez également l'album photo de la conférence ici !


À propos de l'auteur

Directrice générale d’Aquent France et Pays-Bas, Perrine Grua aide les marques à construire leurs équipes pour mener leur transformation digitale. Depuis 15 ans, elle développe des services innovants en utilisant les leviers du recrutement, de la formation et du développement personnel au service de la croissance du business. Après une première expérience d’entrepreneuse sociale, Perrine Grua a rejoint le groupe Aquent il y a dix ans. Diplômée de l'Executive MBA de l'ESSEC, elle s'appuie également sur un solide cursus en carrière sociale et pédagogique.

Pour aller plus loin sur le sujet :

Comment suivre le tempo du digital dans un contexte de pénurie de compétences ?

Disruption digitale : les 5 lignes de ruptures de l'entreprise

La transformation numérique des entreprises peut-elle ré-enchanter le travail ?

Digitalisation et RH 2.0 : retours sur la conférence d'Aquent et Stratégies Emploi | Edition de 2013

«Big-bang digital» et RH 2.0 : retour sur la conférence d'Aquent et Stratégies Emploi | Edition de 2014

Les commentaires

comments powered by Disqus

Derniers posts

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif ! image

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif !

Le 28 Juin prochain, retrouvez les résultats complets de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif • édition 2017.