Aquent Aquent

Renforcer son impact sur le marché de l'emploi avec des outils différenciants

par Sylvie Protassieff

Renforcer son impact sur le marché de l'emploi avec des outils différenciants image
Renforcer son impact sur le marché de l'emploi avec des outils différenciants

Nous avons rencontré Sylvie Protassieff, Consultante et psychologue psychanalyste, mais également auteur du livre « Le Marketing de soi », publié le 23 janvier par les éditions Eyrolles.

Le Marketing de Soi

Sylvie nous donne un aperçu des bons conseils afin de se différencier sur le marché de l’emploi, qu’elle développe plus précisément dans son livre.


Qu’appelez-vous des outils différenciants ?

La majorité des personnes que je croise, et qui sont, d’une manière ou d’une autre en recherche d’un poste, ont systématiquement le mot CV à la bouche : j’ai refait mon CV, je vais refaire mon CV, il faut que je refasse mon CV, je vais lui envoyer mon CV … Ils le distribuent à tout va, le sortent dès le début d’un entretien, l’envoient par mail …

Vous pensez qu’il ne faut pas procéder ainsi ?

Bien sûr, il faut un CV, qui sera demandé par les cabinets de recrutement et l’entreprise qui recrute. Mais tous les candidats ont un CV ! Par conséquent, se limiter au CV ne permet pas de se mettre en valeur, donc de se différencier … Or, la majorité des personnes qui cherchent un poste n’imaginent pas venir en entretien avec autre chose que leur CV.

Mais alors, que faire ?

Déjà, avant de se différencier, il faut que la personne qui est hors poste soit à armes égales avec le candidat qui est en poste. Que se passe-t-il en début d’entretien de recrutement ? Il y a un échange de cartes de visite. Le candidat en poste en a une, le candidat hors poste n’en a pas, ou bien il utilise son stock de cartes de visite de son précédent poste, ce qui est maladroit et le met en porte à faux. Je conseille à toutes les personnes hors poste de se faire faire des cartes de visite à leur nom et portant leurs coordonnées.

Ensuite, au-delà du CV classique et de la lettre de motivation, selon vous il existe des outils différenciants pour la recherche de poste ?

Oui. Certains commencent à être connus comme le pitch, certains ne sont connus que de ceux qui ont suivi mon séminaire ou lu mon livre « Le Marketing de soi ».

Parmi les outils connus, il y a le pitch. Le terme de pitch vient de l’expression elevator pitch[1], situation où l’on se trouve dans un ascenseur face à la personne qui peut nous donner le job de nos rêves. Il faut faire vite ! C’est donc une phrase, deux au maximum, pour dire qui nous sommes professionnellement et ce que nous souhaitons faire dans un proche avenir. C’est notre valeur actuelle, et non une chronologie, même racontée de façon très synthétique.

Le pitch peut servir dans de multiples occasions, avec le recruteur, le cabinet, l’opérationnel qui dit « Présentez-vous ». Même si le candidat doit ensuite revenir à la chronologie, il aura au moins pu dire l’essentiel de façon concise. Le pitch sert aussi avec un ancien collègue que l’on croise par hasard et qui demande « Qu’est-ce que tu deviens ? », ou avec un inconnu dans une manifestation quelconque, qui dit « Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? ».

C’est effectivement mieux que raconter sa vie pendant une demi heure ! Mais pour l’entretien de recrutement, que peut faire le candidat qui veut se différencier ?

Un des outils qui fonctionne le mieux, c’est le super slide… Il se trouve que la moitié d’entre nous accorde une importance très grande au visuel. On sait bien qu’un petit croquis vaut mieux qu’un long discours ! L’entreprise qui recrute veut absolument savoir si le candidat va pouvoir assumer les responsabilités pour lesquelles on le recrute. Pour convaincre, le candidat raconte, la plupart du temps, une ou deux expériences vécues, en lien avec l’attente de l’entreprise. Pour peu que l’expérience soit relativement complexe et que le candidat ait du mal à s’expliquer clairement, l’interlocuteur n’est pas convaincu.

Le super slide permet de présenter en un schéma une compétence ou une expérience, même très complexe. Le candidat commente alors le schéma, répond aux questions de son interlocuteur en s’appuyant sur un support. Je conseille de préparer à l’avance un super slide sur chaque compétence ou expérience clé, environ une dizaine au maximum.

Ça a l’air effectivement intéressant, vous n’auriez pas un exemple ?

Bien sûr, par exemple celui-ci :

Ce schéma montre sur les deux lignes du haut la compétence technique du candidat pour maîtriser un projet. Mais celui-ci veut aussi mettre en évidence des compétences complémentaires. Il présente sur la ligne du bas des éléments concernant la gestion du changement.

Les deux lignes du haut sont formées de pavés, qui sont les étapes classiques d’un tel projet, avec les tâches à mener. La ligne du bas est continue : cela montre que la gestion du changement est un continuum et non une succession d’étapes finies.

La ligne pointillée représente la courbe du changement. En entretien, le candidat pourra détailler les étapes de cette courbe[2]. Il pourra expliquer comment il a travaillé de façon à accompagner le changement.

Pas mal ! Et vous en avez d’autres, des outils différenciants ?

Et oui ! Quelques autres qui sont présentés, tous de façon plutôt simple et ludique dans « Le Marketing de soi ».


Consultante et psychologue psychanalyste, Sylvie Protassieff est diplômée de l’Executive MBA HEC. Elle intervient en entreprise dans la fonction commerciale, les projets transversaux, le management et les trajectoires professionnelles. Auteur de « Quadras et cadres », et « Le Marketing de soi »,  elle a créé le séminaire Marketing de soi pour HEC Alumni. Retrouvez ses différents blog spécialisés procléo, trajectoire professionnelle et psychologie.


[1] Le terme pitch, qui a de multiples significations en anglais, est à prendre dans cette expression dans son acception « synthèse en une phrase ou un paragraphe ».

[2] Les principales étapes de la courbe du changement sont : choc, déni, colère, négociation, dépression, acceptation.

A propos de l'auteur

Site Web de l'auteur

Les commentaires

comments powered by Disqus

Derniers posts

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif ! image

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif !

Le 28 Juin prochain, retrouvez les résultats complets de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif • édition 2017.