Aquent Aquent

Et si le CDI n’était plus l’eldorado de l’emploi?

Et si le CDI n’était plus l’eldorado de l’emploi? image
Et si le CDI n’était plus l’eldorado de l’emploi?

Pour Aquent, la revalorisation des missions à durée limitée est annonciatrice d’une relation plus exigeante entre entreprise et employé

Paris, le 30 juin 2011 – Aquent fait évoluer aujourd’hui les méthodes traditionnelles de recrutement et devient Agent de talents. L’agence valorise ainsi la collaboration sous forme de missions entre recruteurs et recrutés et répond aux évolutions profondes, à la fois des modes de vie des talents et des besoins des entreprises.

L’essentiel :

  • Temporaire n’est pas précaire : l’intérim est paradoxalement sécurisant
  • L’intérim n’est plus l’apanage des ouvriers : les cadres de haut niveau aussi s’invitent 
  • Le travail sous forme de missions répond aussi à un véritable choix de vie : impacter l’entreprise aujourd’hui, plutôt que viser des responsabilités demain
  • Les employeurs lancent de nouvelles activités grâce à des talents aux profils de bâtisseurs en contrat temporaire, avant de structurer ensuite avec des profils de gestionnaires moins chers
  • La formule temporaire leur permet de valider la création de certains postes à forte valeur ajoutée dans leur organisation avant d’investir à long terme
  • Les agences sont friandes de contrats temporaires pour leurs appels d’offres complexes
  • Aquent structure son positionnement : c’est un Agent de Talents qui anticipe les besoins d’experts chez les agences et les annonceurs.

Témoin attentif des relations au travail depuis 20 ans dans les secteurs du marketing, du digital et de la création, Aquent constate que certains des meilleurs talents du marché ne veulent plus s’engager à la légère dans un CDI. Pourquoi ?

  • Un CDI oui, mais pas à n’importe quel prix: les talents aussi veulent tester la relation avec l’employeur avant de lui promettre fidélité. Or la période d’essai du CDI, trop insécure, n’est pas un cadre satisfaisant pour cela. Ils préfèrent alors opter pour des missions temporaires de haut niveau et accumuler les expériences de qualité. Car contrairement aux idées reçues, temporaire n’est pas précaire ! Un contrat d’intérim garantit en effet à l’expert senior un cadre de travail constructif et stable : objectifs clairs, budgets déjà votés au démarrage de la mission, décisions politiques validées… Et les moyens mis en œuvre par l’entreprise pour aider à l’intégration –et donc aux résultats rapides– sont souvent plus significatifs. Le contrat d’intérim assure enfin d’être payé jusqu’au terme de la mission, qui ne peut être interrompue.
  • Pour beaucoup, opter pour un parcours professionnel de missions plutôt que de CDI répond à une ambition forte – voire à un véritable choix de vie. Les talents réclament du sens et de la qualité immédiatement, plutôt qu’un titre prestigieux sur un CV demain. Les jeunes générations en particulier, ces ‘digital natives’ qui dit-on fuiraient les CDI et la sécurité, valorisent en réalité et avant tout la richesse de leurs expériences et la qualité de leur mission, de leurs relations et de leur environnement. Leur ambition est de vivre pleinement le présent et de sentir qu’ils impactent l’entreprise aujourd’hui, plutôt que de bâtir une carrière pour obtenir des responsabilités demain.
  • D’autres talents, notamment dans les métiers créatifs, veulent avant tout stimuler leur créativité au cours de missions qui les feront progresser et accumuler des expériences variées.

Cette triple évolution, très notable dans les secteurs digitaux, pourrait s’étendre bientôt à de nombreux métiers de prestation intellectuelle et de services. Elle signe la fin du CDI comme ambition unique.  Et annonce une relation nouvelle basée sur une exigence forte vis-à-vis de l’employeur.

Perrine Grua, Directrice générale d’Aquent, souligne:

« Les talents ambitionnent de vivre des expériences authentiques. Ils ne veulent plus seulement faire partie de l’entreprise mais l’impacter. La collaboration sous forme de missions favorise cette aspiration : elle valorise immédiatement les expertises pointues, elle enrichit et stimule la créativité et elle fait vivre plusieurs vies. Cette nouvelle relation au travail impacte aussi profondément les méthodes de management et de recrutement : pour intégrer les meilleurs talents du marché, les entreprises doivent leur proposer des projets ambitieux et garantir la mise en œuvre rapide de leur expertise pointue! »

Du côté des recruteurs, trois évolutions majeures contribuent aussi à ce changement:

  • Les recruteurs optent volontiers pour la mise en place d’une organisation RH en deux phases pour lancer de nouvelles activités, démarrer une communication de marque sur les réseaux sociaux ou monter une stratégie sur mobile par exemple. Dans un premier temps, ils recherchent des profils de défricheurs, des bâtisseurs de centres de profits capables de construire une offre, un service, une équipe en une mission de 6 à 18 mois. Puis ils en confieront les rênes en CDI à des managers, gestionnaires de la croissance et animateurs d’équipes.
  • Nées de la crise, des méthodes nouvelles de recrutement ont vu le jour ces dernières années. Les entreprises sont aujourd’hui plus hésitantes à embaucher avant d’avoir validé que la création du poste soit réellement profitable à leur organisation : accueillir un talent pour une mission est un test rentable avant de se structurer réellement.
  • Chez les agences qui doivent répondre à des appels d’offres complexes, les talents aux expertises stratégiques, techniques ou créatives pointues sont très recherchés. Ils étoffent leur proposition et stimulent l’intelligence collective lors de missions courtes et intenses.

Perrine Grua précise :

« Le développement rapide de la communication digitale amplifie ces trois facteurs. Il fait émerger de nouveaux métiers, experts du E-commerce, des réseaux sociaux, du mobile par exemple, qui sont à la pointe de l’innovation en permanence. Ils peuvent accompagner annonceurs et agences vers de nouveaux modèles, voire former leurs équipes internes. »

Pour soutenir ces évolutions, Aquent devient un véritable Agent de talents et structure son positionnement. Etre capable d’offrir, pour une mission à forte valeur ajoutée et en quelques jours les services d’un expert affirmé, un concepteur rédacteur anglophone, un directeur de clientèle spécialiste des réseaux sociaux ou un directeur de projet technique e-business nécessite en effet une approche experte et avisée des besoins des entreprises. Aquent a depuis longtemps adapté les méthodes de recrutement à l’intérim (bilans et tests, prises de références…) pour qualifier en finesse les profils de ses talents. La nouveauté est qu’aujourd’hui Aquent devient l’animateur d’une communauté vivante de 20.000 talents en France. Webcasts réguliers, conférences et débats, page Facebook dédiée, annonces publiées dans l’heure via ses réseaux sociaux, tout est mis à leur disposition pour faciliter leur vie professionnelle. Et pour aider à l’identification des talents immédiatement disponibles. Grâce à sa connaissance subtile des nouveaux métiers et des organisations souples, grâce à sa communauté vivante de talents disponibles, Aquent est ainsi capable aujourd’hui d’anticiper les demandes d’experts et ne plus travailler en réaction à un besoin.

Perrine Grua précise par ailleurs que « dans nos métiers, la demande des recruteurs n’a jamais été aussi forte que depuis le début de l’année 2011. Les talents les plus pointus, notamment dans le digital, sont extrêmement recherchés. Très courtisés, ils sont aussi très bien rémunérés. »

Contacts presse
Inès Pauly
06 08 71 92 18
ipauly@aquent.com

Chloé Fressynet
01 40 29 81 29
cfressynet@aquent.com

Les commentaires

comments powered by Disqus

Derniers posts

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif ! image

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif !

Le 28 Juin prochain, retrouvez les résultats complets de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif • édition 2017.