Aquent Aquent

Quelles compétences les graphistes et DA devront avoir impérativement demain ?

Quelles compétences les graphistes et DA devront avoir impérativement demain ? image
Quelles compétences les graphistes et DA devront avoir impérativement demain ?

C’est une question brûlante. Pourquoi ? Parce que nos clients nous demandent déjà des talents avec les expertises de demain !

Alors nous faisons beaucoup pour comprendre et anticiper leurs demandes. Cela commence par le fait de prêter une attention particulière aux compétences que les clients recherchent aujourd’hui. Cela peut être un très bon indicateur de la rareté d’une expertise aujourd’hui pour la simple raison que les clients (en particulier les nouveaux) s’adressent souvent à nous quand ils ne trouvent pas leurs talents tout seuls. Notre capacité à répondre à leurs besoins de compétences introuvables peut d’ailleurs servir de base à une relation à long terme, lorsqu’ils commencent à nous voir comme un partenaire plus que comme une planche de salut ponctuelle. Et la rareté d’une compétence sur le marché aujourd’hui est en général un signe de la croissance des besoins de cette expertise demain.

L'énigme UX

Un exemple : nous avons constaté une demande croissante de designers UX et de compétences en expérience utilisateur ces derniers mois. Nous pourrions en conclure que les créatifs seraient avisés de se former à l’UX dès maintenant.

Cependant, il y a un problème : il y a autant de définitions de l’UX que d’interlocuteurs. Aujourd'hui, « UX » englobe à la fois la recherche utilisateurs, l'architecture de l'information, le design d'interaction, le design d'interface, la conception visuelle ; tout cela produit une liste hétérogène de livrables, dont les persona et wireframes d’arborescences de sites, les maquettes, les prototypes HTML et bien plus encore. Ce qui signifie que lorsqu'un client nous demande une « personne expérimentée en UX » cela nous amène à lui poser un certain nombre de questions commençant par « Qu'est-ce que cette personne va réellement faire pour vous ? ». Et nous sommes alors en mesure de comprendre quelles sont les expertises dont il a besoin réellement aujourd’hui. Et nous pouvons mieux l’accompagner en anticipant les évolutions de ses besoins de compétences pour demain.

Comment nous anticipons les besoins de compétences demain

Nous avons deux avantages. Tout d'abord, nous travaillons avec 90 des entreprises du Fortune 100 ; nos clients sont souvent précurseurs ou à la pointe du marketing digital et du design. En discutant régulièrement avec eux de leurs projets actuels, de ce qu’ils perçoivent des évolutions du marché et de ce qu’ils en attendent dans le futur, nous recueillons une masse d’insights précieux.

Deuxièmement, parce que nous nous entretenons et recrutons constamment les meilleurs talents en marketing, création et digital, nous sommes également au courant de la vision de ceux qui travaillent au coeur même des projets. Nos talents enrichissent notre connaissance sur ce qu'on leur demande vraiment de faire, leurs compétences du quotidien et celles qu’ils emploient occasionnellement, et, parce qu'ils travaillent pour plusieurs clients, sur la façon dont ces mutations varient selon les secteurs et les contextes.

Enfin, en plus de cette acquisition de connaissances quotidienne, nous faisons régulièrement appel à des experts pour conduire des études plus ciblées. De cette façon, nous découvrons des besoins d’expertises que nos clients et nos talents ne mesurent pas encore bien.

Alors, de quoi auront besoin les créatifs demain ?

Pour le moment nous savons deux choses.

Tout d'abord, les entreprises rechercheront des web designers avec de solides compétences en design mais aussi une bonne compréhension du code, en particulier HTML, CSS et Javascript. Attention, ce n'est pas que les talents devront être graphiste et développeur front-end à la fois. Non, les entreprises attendent plutôt que les graphistes voient bien ce que leurs idées créatives impliquent sur le plan technique et soient ainsi en mesure de travailler rapidement et efficacement avec les développeurs. C’est vrai pour les graphistes et les DA, mais aussi pour les concepteurs rédacteurs.

Ensuite, avec la croissance du mobile (et les évolutions des exigences de Google), les entreprises veulent recruter des créatifs et des développeurs qui connaissent le « responsive design », c'est-à-dire la création de sites ou applis dont les contenus et les interfaces s’adaptent automatiquement à l’appareil sur lequel ils sont vus. La beauté du responsive design, c'est qu'il libère de la nécessité de créer et gérer à la fois une version mobile et une version PC. Mais comme il s'agit d'une approche relativement nouvelle, les talents en création qui savent travailler avec des templates de responsive design en tête sont encore rares – et très demandés !

Et après demain ?

Que nous réserve l'avenir ? C'est difficile à dire. Avec Google Glass, la réalité augmentée, les objets connectés et on ne sait quoi encore à l'horizon, il devient de plus en plus difficile de prévoir quelles compétences seront recherchées dans un an.

Ce qui est certain, c'est ceci : les graphistes et designers doivent trouver les meilleurs moyens de mettre à jour leurs compétences en permanence. Ils doivent apprendre de nouvelles expertises tout au long de leur carrière, qu’elles soient techniques ou purement créatives.

Chez Aquent, nous sommes convaincus que les MOOC (Massive Open Online Courses), ces formations en ligne à l’échelle d’une université, sont l’une des voie d’avenir pour l’apprentissage continu.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Les commentaires

comments powered by Disqus

Derniers posts

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif ! image

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif !

Le 28 Juin prochain, retrouvez les résultats complets de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif • édition 2017.