Aquent Aquent

Entretien avec Julie Thinès, Directrice de MediaSchool Executive Education

Entretien avec Julie Thinès, Directrice de MediaSchool Executive Education image
Entretien avec Julie Thinès, Directrice de MediaSchool Executive Education

Perrine Grua, directrice générale d’Aquent France & Pays-Bas a contribué à la création d’un nouvel Executive Mastère « Data Strategy », unique en France, et y intervient sur le sujet des métiers liés aux data.


Nous avons rencontré Julie THINES, directrice de MediaSchool Executive Education, service de formation continue du groupe d’enseignement supérieur privé MediaSchool Group, afin de vous faire découvrir plus en détails ce programme pionnier.

Pourquoi avez-vous décidé de créer cet Executive mastère Data Strategy ?

En tant que responsable de l’offre de formation continue du groupe Mediaschool (ECS, IEJ, SUPDEWEB, IMM, MediaSchool Executive Education), ma mission consiste à décliner les expertises du groupe – communication, journalisme et digital – en formations de haut niveau pour les professionnels aguerris. Pour répondre aux besoins de compétences des employeurs et pour offrir la plus belle évolution professionnelle aux personnes qui viennent se former chez nous. J’ai donc mené une analyse approfondie des besoins du marché de l’emploi dans ces domaines, en lisant énormément et en rencontrant de nombreux professionnels de ces secteurs. Le domaine du digital et celui des Data sont apparus comme les domaines manquant le plus de formations de qualité pour les professionnels en activité alors que les besoins sont immenses.

Au cours de cette période d’étude des besoins, j’ai notamment rencontré Perrine Grua qui m’a parlé des besoins du marché en profils « data », pour des postes de type « Data Scientist », « Chef de projet Data », « Chief Data Officer »… J’ai creusé la question, j’ai décidé de créer la formation adéquate, j’ai rencontré d’autres experts avec lesquels j’ai affiné le programme complet de 23 jours, et l’Executive mastère Data Strategy était né. Il ne fallait pas créer une formation « gadget » ou trop légère mais au contraire, LA formation de référence sur le sujet. Précédemment je travaillais à Sciences Po Paris et j’ai importé les exigences d’une grande école dans la construction de mon programme. En plus cela correspond bien à l’esprit du président de notre groupe d’écoles, Franck Papazian : innover et être audacieux pour proposer les meilleures formations professionnalisantes.

Il faut savoir que la demande de compétences autour des données et métadonnées (pour parler français) a explosé dans le monde et aujourd’hui en France. 4,4 millions d’emplois à pourvoir dans le monde en 2015 et seulement 40% des besoins couverts (source : Gartner, 2014). En France, les projections les plus réalistes envisagent la création de plus de 2000 emplois de Data Scientists d’ici à 2018 (source : Syntec Numérique 2014). Certaines écoles d’ingénieurs et de commerce commencent à former des jeunes en formation initiale mais cela ne suffit pas. Et je crois par ailleurs que des professionnels déjà bien expérimentés peuvent être meilleurs sur ces postes. Je crois en effet que les personnes qui sont ou seront chargées du traitement des données doivent aussi avoir une bonne expérience qui leur aura apporté une maturité nécessaire pour faire des recommandations opérationnelles crédibles. Par maturité j’entends notamment une capacité à prendre du recul et à travailler avec des collaborateurs très divers. Car les métiers auxquels nous formons grâce à ce programme ont de multiples facettes.

Quels sont justement les grands axes du programme ?

Le programme a été conçu autour des compétences de Data Scientist mais en poussant le curseur vers les aspects les plus stratégiques. Il se compose de 5 modules : le premier couvre les enjeux et les aspects mathématiques, le 2e les volets techniques et juridiques, le 3e les applications business/gestion et marketing, le 4e le pilotage décisionnel et le management de projet, le 5e la communication et le leadership. Pour le dire vite car les sous-thématiques sont riches, comme la datavisualisation, la compliance ou même le storytelling. Il ne s’agit pas pour nos participants de savoir simplement parler de Big ou de Smart Data, il faut qu’ils apprennent à FAIRE des choses ! Recenser, analyser, structurer les données, les valoriser surtout ; au sein d’une petite ou d’une grande équipe mais forcément en transversal au sein de l’entreprise ou administration concernée. Il s’agira pour eux d’être de bons pilotes de projets, de conseiller de façon pertinente sur les voies et moyens pour travailler sur les données. Et je vise aussi des cadres dans le secteur public car l’Open Data ouvre de magnifiques perspectives qui sont également abordées dans le programme. Bref, nous voulons former des personnes qui seront indispensables au développement de leur organisation. Ils auront des postes-clés, passionnants, en évolution. Nous allons leur fournir tous les outils, les savoirs et les méthodes pour réussir, bonnes pratiques internationales incluses. Allez voir le programme !

Qu’est-ce qui en fait un programme unique ?

Il est unique car il est le seul à allier toutes les caractéristiques suivantes : 1) il a été concocté avec des recruteurs et des professionnels experts à la pointe dans le domaine, et validé par notre Conseil scientifique dont les membres sont de grands professionnels de la communication et des médias ; 2) il est diplômant avec la certification du RNCP niveau I de notre école ECS, et surtout 3) c’est le seul en format Executive Education, c’est-à-dire qu’il s’adresse à des professionnels ayant déjà une expérience (au moins 5 ans), et qu’il est à temps partiel. Ainsi, sur un temps resserré (13 mois en comptant les épreuves finales), ils pourront bâtir une expertise rare, voire l’appliquer directement dans leur activité.

D’où viennent vos candidats ?

De secteurs variés : médias (traditionnels ou digitaux), communication, assurances… Bien sûr il ne faut pas qu’ils soient allergiques aux chiffres et à l’IT, mais sinon le programme est assez ouvert pour permettre des reconversions vers ces métiers très attractifs (et très rémunérateurs !). Nous admettrons sans doute des professionnels du marketing, des cadres de grandes collectivités ou des journalistes. Tous les participants sont sélectionnés sur dossier et entretien donc nous allons composer une promotion diverse par ses origines et ses expériences, ce qui enrichit le programme, mais homogène dans ses attentes : sortir du cursus en étant les meilleurs professionnels des data.

Les commentaires

comments powered by Disqus

Derniers posts

Publication de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif image

Publication de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif

*designers interactifs* & Aquent dévoilent un panorama complet de la profession du design interactif en France : indicateurs-clés, salaires & conseils