Aquent Aquent

Révolution digitale : Impacts sur le marché de l’emploi et les processus créatifs

Révolution digitale : Impacts sur le marché de l’emploi et les processus créatifs image
Révolution digitale : Impacts sur le marché de l’emploi et les processus créatifs

Retour sur la conférence #AdobeEDU2015

La révolution digitale est un phénomène qui bouleverse à la fois les métiers, les compétences et les processus créatifs. Les évolutions du côté de l’offre et de la demande amènent à se poser certaines questions : Quelles sont les compétences recherchées aujourd’hui ? Comment améliorer la formation pour assurer la compatibilité des étudiants et des postes à pourvoir ?

Ce vendredi 19 juin se sont réunis des professionnels du marketing, de la création, du recrutement et de l'éducation afin de traiter ces questions lors de la conférence #AdobeEDU2015 « Révolution digitale : Impacts sur le marché de l’emploi et les processus créatifs » organisée par Adobe.

2 tables rondes ont permis d’explorer :

  1. L’état des lieux du marché de l’emploi numerique en France : baromètre, tendances, profils recherchés, compétences demandées, animée par Christine Chagneau-Pancrazi, Adobe. Intervenants : Antoine Walter, Responsable équipe Data chez Multiposting et Perrine Grua, Directrice Générale d'Aquent, agence de recrutement.

  2. Les nouveaux usages, processus créatifs, tendances en entreprises et dans les écoles : travail collaboratif, création continue, animée par David Deraedt, Adobe. Intervenants : Arnaud Lacaze-Masmonteil, Coordinateur du comité de prospective & direction Recherche & Innovation aux Gobelins-école de l'image, Jacinthe Busson, o-fondatrice de Kontest et Pascale Neveu, Directrice des études & co-fondatrice de l'École Multimédia, Secrétaire générale de *designers interactifs*.


Michael Chaize, Creative Cloud Evangelist chez Adobe, a introduit les nouvelles tendances créatives observées sur Behance, une plateforme en ligne de books pour les créatifs.Il témoigne notamment de l’interet grandissant des plus jeunes générations de cretaifs pour les techniques plus traditionnelles telles que la broderie et la calligraphie.

Il a aussi démontré comment le mobile pouvait être un pont entre le tangible et le digital. Adobe innove pour accompagner les transformations des métiers créatifs.

ÉTAT DES LIEUX DU MARCHÉ DE L’EMPLOI NUMERIQUE EN FRANCE

Selon Antoine Walter, sales manager de la team data chez Multiposting, le marché de l’emploi est digital. 12 millions d’offres d’emplois se retrouvent aujourd’hui sur internet. Il soulève l’existence de réelles tensions sur les métiers du numérique. Perrine Grua, directrice générale France et Pays Bas d’Aquent, confirme que l’offre, de candidats à la recherche d’un emploi, et la demande, des entreprises en recherche de profils, n’arrivent pas ni à se rencontrer ni à se reconnaître.

Avec le digital, les métiers ne disparaissent pas mais évoluent. Perrine Grua s’appuie sur l’étude IAB France, menée en partenariat avec Microsoft, La poste et Aquent sur les métiers et compétences de la transition digitale. Elle prend l’exemple du métier de Community Manager, qui est bien devenu une compétence d’un métier. “On recherche des Social Media Managers ou encore des Content Managers, qui intègrent la fonction de CM mais pas seulement”. En opposition, des métiers tel que le webmaster regroupent aujourd’hui en réalité beaucoup plus de compétences (web design, intégration..).

Les demandes en User Experience (UX) et Data Visualisation ont triplé cette année, selon Antoine Walter. “Des entreprises de types très différents recrutent ces profils car elles basculent toutes vers le digital.”

Quels sont les métiers créatifs prometteurs ? Pour répondre à cette question, Perrine grua s'appuie sur le Guide des métiers du Design Interactif coproduit par l’association *designers interactifs* et Aquent. Elle cite en particulier 4 métiers : l’UX Designer, le Designer d’Interfaces, le Designer d’Interactions et le Designer de Services. Perrine rappelle qu’il n’y a pas de profils types justement pour ces métiers “Par exemple, parmi les profils d’UX designers, certains ont une formation en marketing, d’autres en ergonomie ou en sciences cognitives. Personne ne peut réunir toutes les compétences nécessaires pour concevoir et réaliser une bonne expérience utilisateur : il faut surtout savoir travailler en équipe et aller chercher les bonnes compétences”.

Pour conclure, Antoine et Perrine s’accordent sur le fait que le digital a besoin de professionnels qui savent travailler « hors silos » et qui sont des experts apprenants. L’adaptabilité et l’innovation sont les maîtres mots. Par conséquent, les compétences les plus recherchées sont l’aptitude à l’autoformation et la capacité à s’inscrire dans un projet d’entreprise. Apprendre à apprendre et à transmettre sont essentiels car les créatifs sont systématiquement amenés à travailler avec d’autres corps de métiers.

NOUVEAUX USAGES, NOUVEAUX PROCESSUS CRÉATIFS, NOUVELLES TENDANCES

Au sein des entreprises, le décloisonnement des compétences est nécessaire. Jacynthe Bussin, co-fondatrice de Kontest et ex Directrice artistique de Deezer, explique, dans sa Start up composée de six personnes, la polyvalence des individus est privilégiée. Du coté des écoles, le même constat est fait. Pascale Neveu, directrice des études à l’Ecole Multimedia, met en avant le « learning by doing » : les étudiants acquièrent un socle de compétences, puis les décloisonnent, et finalement travaillent sur des projets avec des étudiants d’autres spécialités. Selon elle, la création digitale devrait être : concevoir ensemble, utiliser des outils partagés, décloisonner les compétences, apprendre les uns des autres.

Le digital facilite la communication entre les individus, mais comment permet-il le partage et la collaboration dans les entreprises et les formations ? Chez Kontest, des outils connectés comme Google Docs sont utilisés, mais la communication orale reste privilégiée. Pour Arnaud Lacaze-Masmonteil, enseignant-formateur à Gobelins, les plateformes de partage sont un moyen de dynamiser la valorisation du travail. L’influence, le retour de la communauté, et la réputation sont des éléments centraux.

Le mobile pose de nouveaux enjeux au monde de la formation. Arnaud Lacaze-Masmonteil s'interroge : Comment favoriser le développement de la création sur mobile quand tous les étudiants ne sont pas tous équipés. La frontière entre travail professionnel et amateur ne risque-telle pas de devenir floue ? Pour Pascal Neveu il ne fait aucun doute que les formations de community manager et journaliste impliquent inévitablement le support du mobile.

Afin d’améliorer la formation et mieux préparer les étudiants aux évolutions des métiers du digital, des changements pourraient être effectués. Une sensibilisation dès le collège aiderait les élèves à comprendre ce que ces métiers impliquent réellement, car comme le montre Jacynthe Bussin, ils sont souvent très méconnus. Pour Arnaud Lacaze-Masmonteil, le développement de « profils en T », articulant la maitrise des outils, méthodologies et la résistance à la contrainte et au stress, devraient être encouragés. Cependant, si les écoles privées disposent d’une agilité et d’une facilité de changement des programmes, pour les écoles publiques, la tâche est plus ardue même si une véritable prise de conscience se fait sentir.

La réponse aux évolutions induites par la révolution digitale et ses enjeux dépassent le monde du numérique et du digital. Néanmoins des partenariats entre écoles aideraient les différents métiers à se comprendre et à travailler ensemble.

Pour revivre la conférence, consultez le Storify #AdobeEDU2015 sur le blog d’Aquent France.


CONFÉRENCE DESIGN TALK

Afin d’aller plus loin sur le sujet et suite à la sortie du Guide des métiers du Design Interactif, Aquent et *designers interactifs* organisent une conférence DESIGN TALK à NUMA le 8 juillet 2015, de 18h30 à 21h30.

En introduction de la soirée, Aquent et *designers interactifs* décrypteront les tendances marquantes de ces métiers
, puis 4 professionnels seront invités à exposer en binôme pendant 20 minutes leur métier à partir de projets concrets et à répondre aux questions du public
. Nous accueillerons également deux Creative Technologists, qui présenteront leur métier et leur initiative de lancement d’un club des Créa Tech
.

Les intervenants :
• Sylvie Daumal, Directrice UX, agence AF83
• Matthieu Savary, Creative Director & Partner, agence User Studio
• Guillaume Cartigny, Creative Technologist, agence Publicis Conseil
• Stéphane Maguet, Head of Creative Technology, agence Wearesocial
– La soirée se terminera par un cocktail –

Inscription à la conférence ici


Autres articles :

Les commentaires

comments powered by Disqus

Derniers posts

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif ! image

Retrouvez prochainement les résultats de l’édition 2017 de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif !

Le 28 Juin prochain, retrouvez les résultats complets de l’enquête sur l’emploi et les salaires du design interactif • édition 2017.